26 juin 2006

Comprendre pour mieux se déployer



La clé du succès est le développement. Depuis mon arrivée en France je n'ai jamais quitté l'idée du développement durable. Ca ne sert à rien de faire le meilleur vin du monde si vous 'arrivez pas à le valoriser. Cela rentre dans la vision du développement.
Mon travail consiste aujourd'hui en activer et accélérer le processus de développement et de valorisation dans les sociétés pour lesquelles je travaille. Parfois le développement passe par les performances techniques, ou logistiques et parfois il est questions du bon sens relationnel ou de la négociation commerciale.

Exemple de la TONNELLERIE ROUSSEAU

Actuellement au sein de la tonnellerie Rousseau nous travaillons ensembles pour mieux développer les produits (les fûts, barriques demi-muids, foudres et cuves). Mieux comprendre les besoins des utilisateurs et vinificateurs, suivant les tendances sur le marché et en faisant le trait d'union entre la production et la commercialisation. Visualiser les besoins est uns de point clés mais savoir y répondre est de la réussite.

Actuellement nous étudions le développement aromatique des différents types de vins. Nous essayons d’identifier et de caractériser les étapes critiques de la vinification et les produits qui peuvent mieux répondre aux besoins.
Jusqu’à présent l'étude de la perception gustative du caractère boisé dans le temps montre une augmentation constante du "goût boisé" jusqu'à un palier, étape parfois peu agréable où le vin se retrouve masqué par le boisé et peut même développer des "goûts de planche". Au-delà de ce seuil, la sensation de "bois brut" diminue, le vin assimile les tanins du bois pour atteindre cette harmonie caractéristique des élevages bien maîtrisés. Pour l'élaborateur, proposer à la dégustation un produit dans sa phase ascendante est un délicat pari sur la réaction de son client. Mais pour le gestionnaire, attendre que le vin ait retrouvé son équilibre est un pari financier non moins délicat.

Pour cela nous avons conçu un fût issu d'une double chauffe ou cuisson de l'intérieur. Ce fût est issu d'une sélection de chênes français, choisis pour la finesse de leur grain et la légèreté de leur potentiel aromatique.

La fabrication de Piano® met donc l'accent sur la douceur. Une méthode de double cuisson, propre à la Tonnellerie Rousseau, permet d'optimiser les extractions aromatiques pendant les fermentations, tout en neutralisant les molécules indésirables.
Piano® apporte au vinificateur une solution technique à des contraintes de logistique, et au consommateur une nouvelle expression du boisé qui met en valeur le caractère fruité et la fraîcheur des vins tout en respectant la typicité de l'appellation.

Pour en savoir plus:

Leonardo BORSI
Oenologue - Master Commerce International Vins & Spiritueux

Départerment Business Développement TONNELLERIE ROUSSEAU en Bourgogne

T: +33 676 755 301 T: +33 622 416 216

E-MAIL: leonardo.borsi@wanadoo.fr WEB: http://wine-expert.blogspot.com/